Nouveaux bacheliers, ces éléments sont déterminants dans la réussite d'un DUT

Nouveaux bacheliers, ces éléments sont déterminants dans la réussite d'un DUT

Nouveaux bacheliers, ces éléments sont déterminants dans la réussite d’un DUT

Le DUT fait partie des diplômes les plus prisés par les nouveaux bacheliers dont le souhait d’une frange partie est d’accéder directement au marché de l’emploi, après un court séjour de formation dans l’enseignement supérieur. En s’inscrivant dans un Institut Universitaire de Technologie (IUT), ces derniers auraient, si l’on en croit une infographie publiée sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, environ 75% de chance d’obtenir leur diplôme DUT. Cependant, les taux de réussite de la formation seraient variables selon le profil des candidats et des spécialités. Explications !

Deux éléments importants déterminés : le sexe et l’âge au bac

De façon plus détaillée, environ 63 % des étudiants obtiennent leur diplôme au bout des deux années nécessaires pour valider le cursus,  et 10 % le réussissent après une troisième année. En somme, ce sont trois étudiants sur quatre qui réussissent leur DUT. Cependant, ce taux de réussite varie selon certains paramètres, notamment le sexe des étudiants et l’âge auquel ils ont décroché le bac.

L’infographie révèle que les femmes qui sont les moins représentées dans le cursus (34 % des inscrits), obtiennent à 78 % à leur diplôme en trois ans, contre 68% de réussite pour les garçons. D’autre part, c’est l’âge d’obtention du bac qui influe sur le taux de réussite. Les bacheliers âgés 18 ans ou moins, au moment de l’obtention du bac, ont 79% de chance de valider leur DUT après trois années de formation. Ce taux descend à 67% pour ceux qui ont redoublé la terminale une fois, et à 54% pour deux échecs.

La filière du bac joue également un rôle déterminant

En revanche, le degré d’influence est plus remarqué en fonction du type de bac décroché.  Chez les titulaires des bacs généraux, la réussite varie entre 78 et 80%, tandis que ce taux est de 60 à 65% chez les bacheliers technologiques et 45% chez les bacheliers professionnels.

Aussi, les cursus en gestion des entreprises et des administrations (70%) et techniques de commercialisation (80%) ont des taux de réussite en trois ans supérieurs à celui d’un cursus en informatique (63%), par exemple. C’est dire si les chances de réussite ne sont pas les mêmes, selon les spécialités DUT.

 

Will

Laisser un Commentaire

Close