Le Bac Sciences et Technologies de l'Hôtellerie et de la Restauration

Mis en place à la rentrée 2015, le Bac Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration (STHR) prépare les élèves aux métiers de la restauration, de l'accueil, de l'hébergement et de la gestion hôtelière, en alliant culture générale et technologique.

formation apres bac

Une fois ce diplôme de niveau IV obtenu, les bacheliers ont alors le choix entre poursuivre leurs études ou entrer dans la vie active. After Bac vous propose un tour d’horizon de cette formation généraliste de l’hôtellerie et de la restauration.

Présentation du Bac STHR

Sur une durée de 3 ans, le Bac Sciences et Technologies de l'Hôtellerie et de la Restauration (anciennement Bac Hôtellerie) s’adresse aux étudiants qui souhaitent s’orienter vers les métiers de l'accueil, de la restauration ou de l'hébergement. Après une seconde spécifique, où les élèves découvrent le secteur dans sa globalité, les classes de 1e et Terminale les approfondissent les enseignements, et ce autour de 3 pôles :

  • La gestion hôtelière,
  • La restauration,
  • Le service.

Le cursus s’articule autour d’une base culturelle forte par des enseignements généraux (français, maths, histoire-géo, philosophie, langues vivantes), qui ont une place importante puisqu’ils représentent 2/3 des coefficients du diplôme. Ils sont complétés par un enseignement technologique polyvalent, avec des matières comme : l’histoire-géographie touristique, l’économie générale et touristique-droit, la gestion hôtelière, les technologies et méthodes culinaires, le service et commercialisation, les techniques d’accueil et d’hébergement, ou encore les cours technologiques avec plus de 10 heures hebdomadaires en cuisine, service ou hébergement. La formation est mise en application au cours de deux stages réalisés en entreprise, de huit semaines chacun.

 

Les épreuves Bac

Le Bac STHR est pluridisciplinaire, atout non négligeable dans une formation. Pour illustrer cela, voici les coefficients appliqués aux épreuves du Baccalauréat STHR:

  • Français (écrit = 2, oral = 1)
  • Philosophie = 2
  • Langues vivantes (A+B) = 4
  • Environnement du tourisme = 4
  • Gestion hôtelière et mathématiques = 7
  • Sciences appliquées et technologies = 4
  • Techniques professionnelles = 8
  • EPS = 1

L’élève peut également présenter des épreuves facultatives.

 

Que faire après un Bac STHR ?

Le Bac STHR, comme nous l’avons rapidement vu, permet au jeune diplômé soit d’entrer dans la monde du travail, soit de poursuivre ses études, afin d’étoffer ses connaissances. Plusieurs formations sont envisageables, découvrons-les ensemble.

Les mentions complémentaires

Pour les diplômés souhaitant rapidement entrer dans le monde actif, les mentions complémentaires (MC) sont indiquées. En un an, ces formations courtes, de niveau IV après un bac technologique, permettent de compléter la formation par une spécialité. Présentes dans une quarantaine de lycées, vous aurez le choix entre :

- Accueil-réception ; appréciée par les recruteurs, elle permet d’accéder au poste de réceptionniste,

- Organisateur de réceptions,

- Sommellerie

- Employé traiteur,

- Art de la cuisine allégée,

- Cuisinier en dessert de restaurant.

Les bacheliers hôtellerie ont par ailleurs accès à quelques FCIL (formations complémentaires d'initiative locale), en 1 an : chef de rang, concierge d'hôtel, cuisine de la mer, mobilité internationale en hôtellerie-restauration (qui permet de partir 5 mois dans un pays européen).

Les BTS

Formation professionnalisante par excellence, le BTS est sollicité par les recruteurs du fait du mariage idéal qu’il offre entre théorie et pratique. C’est la filière la plus prisée des bacheliers STHR, ces derniers se tournent essentiellement vers 2 BTS :

- BTS Hôtellerie-restauration option A (mercatique et gestion hôtelière) pour les métiers de l’accueil et réception ; ou option B (art culinaire, art de la table et du service), pour les métiers de chef de cuisine ou de maître d'hôtel ;

- BTS Responsable d'hébergement (diplôme à référentiel commun européen).

 

Toutefois, d’autres BTS sont accessibles comme le BTS Tourisme, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI, le BTS comptabilité et gestion, ou encore le BTS MUC (Management des Unités Commerciales).

Les DUT

En général plus polyvalente que le BTS, la formation DUT offre également des profils intéressants, tant pour les élèves que pour les futurs recruteurs.

Les filières proposées sont :

- DUT gestion administrative et commerciale (GACO),

- DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA),

- DUT gestion logistique et transport (GLT),

- DUT techniques de commercialisation (TC),

- …

A l’université

Les étudiants titulaires d’un Bac STHR peuvent compléter leur formation à l’université, dans la plupart des cas par une licence. Ils pourront acquérir, selon les filières, des compétences complémentaires en matière de management, de reprise d’une PME, d’ouverture internationale,…

Licence LEA (Langues Etrangères Appliquées), AES (Administration Economique et Sociale), Métiers du transport, de l’hôtellerie, du tourisme et du loisir, sont envisageables. De nombreuses licences professionnelles sont également à l’ordre du jour. L’élève pourra ainsi choisir entre une quarantaine de cursus, comme :

- Arts, lettres, langues hôtellerie et tourisme spécialité oenotourisme et projet culturel ;

- Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité management des unités de restauration ; - Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité tourisme d'affaires, festivalier et environnement urbain ;

- Hôtellerie et tourisme ;

- Traiteur événementiel et banqueting ;

- Commercialisation et distribution des produits du terroir ;

- Cuisine, développement, recherche en arts culinaires industrialisés ;

- Innovation et assemblage culinaire ;

- Management d’une unité à thème ;

- Management en restauration commerciale et collective ;

- Arts et techniques de l’hôtellerie du luxe ;

- …

 

Des Master ou encore une maîtrise en sciences et techniques hôtelières (MST) sont également possibles.

Les écoles spécialisées

Nombreuses, ces écoles sont généralement privées et payantes. En deux ou trois ans post-bac, elles forment les étudiants aux métiers du secteur, comme par exemple Vatel Paris qui propose un diplôme Bac+3 Manager en hôtellerie internationale ; ou encore l’Institut Paul Bocuse, avec une formation de responsable international de l’hôtellerie et de la restauration.

Les débouchés professionnels

Le Bac STHR possède de nombreux avantages grâce à ses enseignements généraux et technologiques. Les diplômés possèdent des profils polyvalents, fortement appréciés par les professionnels du milieu.

En entrant dans la vie active, les postes occupés sont souvent en tant que second de cuisine, assistant de réception, assistant de directeur de la restauration, assistant d’encadrement, mais pas seulement. Les domaines d’activités sont larges, de l’hébergement (réception, service d'étage), à la restauration (cuisine, service en salle), mais aussi dans l'armée (dans les restaurants pour les officiers et sous-officiers), ou encore l’agroalimentaire. Après quelques années d’expérience, la personne peut être promue à un poste d’encadrement ; pour la gestion hôtelière, un diplôme de niveau Bac+4/5 est demandé.

Le choix d’orientation après un Bac STHR est donc très vaste, prenez le temps de bien penser à votre projet professionnel afin de trouver le cursus en adéquation.

Close