La licence professionnelle, et après ?

La licence professionnelle, et après ?

La licence professionnelle, et après ?

Comme son nom l’indique, la licence professionnelle est une formation qui vise l’insertion immédiate au monde du travail, au bout de trois ans d’études. Mais, alors que son principal objectif n’est donc pas la poursuite des études, elle permet, sous certaines conditions, d’aller plus loin dans sa formation supérieure en intégrant un parcours master, en école de commerce ou d’ingénieurs.

Souhaitez-vous continuer les études après une licence pro ? Voici les possibilités qui s’offrent à vous.

Suivre un cursus bac+5

S’ils le souhaitent, les titulaires d’une licence professionnelle peuvent facilement intégrer le monde professionnel après une formation bac+3. Il n’y a donc pas d’obligation de poursuivre les études en master. Cependant, ce choix reste envisageable pour les lauréats ayant un excellent dossier, et cohérent du point de vue de la poursuite des études et du projet professionnel.

Avec une licence professionnelle en poche, seulement 20% des lauréats optent pour la poursuite des études en master. Pour ce faire, ils ont le choix entre les écoles de commerce ou d’ingénieurs pour intégrer un cursus en 3e année (pour les écoles post-bac) ou en 1ère (pour les écoles post-prépa). Le choix du programme peut se faire en fonction du projet d’études du candidat, qui peut soit s’engager dans un cursus totalement nouveau pour suivre une spécialisation dans un domaine, soit opter pour une formation plus généraliste.

En revanche, la candidature en admissions parallèles est obligatoire et la sélection se fait sur étude de dossier & entretien ou sur concours, en fonction des établissements. Et, parce que la concurrence est rude, afficher une grande motivation est déterminant pour décrocher son inscription en master.

Pour finir, il est toujours intéressant d’envisager la poursuite des études en alternance, afin de s’inscrire dans la continuité de la licence professionnelle (aspect professionnalisant de la formation). Cette formule permet surtout de poursuivre ses études, tout en étant salarié dans une entreprise d’accueil.

S’inscrire en 3e année d’une licence généraliste

Dans le cas où lauréat d’une licence professionnelle envisage la poursuite des études avec un dossier moins solide, il est possible d’opter pour une passerelle à un niveau inférieur, en 3e année de licence généraliste par exemple, dans une filière proche de son secteur. Cela facilitera l’admission en mater, l’année suivante.

 

Crédit photo : huffpost

Will

Laisser un Commentaire

Close