Quelle formation pour travailler dans le secteur touristique ?

Quelle formation pour travailler dans le secteur touristique ?

Quelle formation pour travailler dans le secteur touristique ?

Selon un récent article du Figaro, publié en juin 2017, sur les chiffres clés du tourisme en France en 2016, le pays reste toujours la première destination touristique sur le plan mondial malgré une légère baisse du nombre de visiteurs étrangers par rapport à 2015, à cause des menaces terroristes contre le pays. C’est un des secteurs les plus dynamiques de l’économie française qui recrute continuellement des profils de plusieurs niveaux.

Le BTS tourisme, un diplôme bac+2 très prisé dans le secteur

Le BTS reste très prisé dans le secteur du tourisme qui est en recherche constante de professionnels qualifiés et bien formés. Le secteur demande surtout des lauréats des BTS tourisme et du BTS hôtellerie et restauration. Ces différents parcours s’étalent sur deux ans et sont accessibles au niveau d’un grand nombre d’établissements, école de commerce, école de tourisme, etc.

Pour accéder aux parcours de tourisme et de la restauration, le bac STMG est le plus favorisé avec près de 42% des effectifs, suivi du bac L (29,3%), du bac ES (24%) et du bac S (4,7%). Outre les BTS tourisme et restauration, il existe des parcours bac+3 (Bachelor ou licence pro) et des cursus bac+5 (master) pour la formation des cadres et des managers des structures touristiques et hôtelières. Toutefois, les profils bac+2 restent la part importante des ressources humaines du secteur, c’est pourquoi choisir un BTS tourisme sonne comme le garant d’une insertion professionnelle rapide.

Quels débouchés après les formations tourisme, restauration et hôtellerie ?

Avec 1,27 millions de salariés dans le secteur, le marché du tourisme recrute continuellement et pendant la haute saison (l’été), les demandes explosent considérablement. Vu l’importance du secteur en France, il existe un grand nombre de débouchés comme : la restauration, réceptionniste, conseiller voyage, conseiller billetterie, guide, etc. Avec des diplômes supérieurs ou un peu d’expérience, certains accèdent à des postes de responsabilité : responsable de projet de développement local, chef de produit touristique, directeur marketing touristique, etc.

Will

Laisser un Commentaire

Close