Que faire après un Bac STI2D ? Parcours & débouchés !

Les titulaires d’un bac Science et Technologie de l’Industrie et du Développement Durable (STI2D) ont la possibilité de choisir entre 3 principaux parcours de formation, pour la poursuite des études supérieures. Des cycles courts (BTS, DUT) aux écoles d’ingénieurs en passant par l’université, il existe différentes possibilités pour s’orienter vers des métiers d’avenir.

que faire bac

Depuis 2013, la filière STI2D a remplacé la filière STI (Sciences et technologies industrielles), pour encourager, à juste titre, la poursuite des études après l’obtention du baccalauréat. Les cours dispensés dans ce cadre mettent particulièrement l’accent sur la création et l’expérimentation, et permettent de s’orienter vers des métiers de la technologie industrielle, de l’innovation et du développement durable.

Pendant la classe de terminale, les élèves inscrits dans la filière STI2D acquièrent une formation technologique polyvalente, dominée par l’enseignement de matières scientifiques. Ce qui leur permet d’entrer directement dans le monde professionnel après le bac ou de poursuivre les études. La grande majorité choisit la seconde option.

Le BTS ou le DUT pour une insertion professionnelle rapide

Les cursus courts constituent un excellent compromis pour les bacheliers STI2D dont le souhait est d’accéder le plus vite possible au marché professionnel, après 2 années d’études supérieures. Ils sont environ 3 bacheliers sur 5 à opter pour l’obtention d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou d’un Diplômes Universitaire de Technologie (DUT), tous deux accessibles sur concours ou sur dossier scolaire. Ces diplômes combinent, en 24 mois, enseignement théorique, pratique professionnelle et stage sur terrain. De par leur contenu et leur aspect professionnalisant, ils constituent un réel tremplin vers l’embauche et sont reconnus sur le marché de l’emploi. Ils permettent également de poursuivre les études en licence professionnelle voire en école d’ingénieurs.

Généralement, on choisit un BTS ou un DUT en fonction de la formation suivie en terminale. Pour rappel, le bac STI2D propose quatre spécialités et des enseignements propres à chacune d’entre elles : Architecture et Construction, Énergie et Environnement, Innovation Technologique et Eco-conception ou Système d’Information et Numérique. Ainsi, choisir son BTS ou DUT en fonction de sa formation initiale est une démarche judicieuse, qui s’inscrit dans un souci de continuité et évite à l’étudiant les angoisses liées à une orientation manquée.

D’autre part, l’offre en formations BTS représente environ une cinquantaine de parcours accessibles avec un bac STI2D, couvrant les quatre filières disponibles en terminale. La polyvalence du bac permet d’intégrer les formations industrielles ainsi que des spécialités du paramédical :

  • BTS Electrotechnique, Mécanique et automatismes industriels,
  • BTS Informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques,
  • BTS Technico-commercial
  • BTS Conception et industrialisation en microtechniques (CIM)
  • BTS Communication et industries graphiques
  • BTS Opticien-lunetier…

D’autre part, le DUT représente une quinzaine de formations destinées aux bacheliers de la filière STI2D dont les DUT Génie électrique et informatique industrielle, Génie mécanique et productique, Génie chimique.  Il existe également la possibilité de se former aux métiers du multimédia et de l'Internet, ou Packaging, emballage et conditionnement.

Faire le choix de la licence professionnelle : une option judicieuse !

Choisir de préparer directement une licence professionnelle à l’université reste une belle option pour les bacheliers STI2D qui envisagent des études supérieures plus longues. Dans ce cadre, plusieurs cursus universitaires sont proposés dans de nombreux secteurs tels que la technologique, l’innovation, la physique ou le développement durable.

En revanche, pour ceux qui souhaitent valider une licence Sciences et technologies, en Génie civil ou Génie des procédés, il faudrait avoir un niveau irréprochable en mathématiques. Toutefois, la meilleure formule pour réussir un tel parcours demeure la validation au préalable d’un BTS ou d’un DUT, avant de s’orienter vers une licence professionnelle en un an, alternative recommandée par les spécialistes en orientation post-bac.

Enfin, avec la licence professionnelle en poche, il est possible d’entrer dans la vie active, mais offre aussi des possibilités de poursuite des études en master :

  • Master Sciences et technologies de l'information et de la communication
  • Master Environnement et risques industriels et urbains …

Une école d’ingénieurs, c’est aussi possible !

Entrer à l’école d’ingénieurs fait également partie des possibilités d’études accessibles aux bacheliers technologiques. Pourtant, peu sont ceux qui s’y intéressent. Ces établissements peuvent être accessibles directement après le bac, sur dossier ou sur concours, pour une formation à bac+3 ou bac+5. Les formations sont de haut niveau et peuvent être intégrées aussi après une classe prépa destinée aux diplômés d’un bac technologique (prépa TSI) ou une prépa post BTS ou DUT. Compte tenu des exigences assez élevées des études en école d’ingénieurs, le rythme de la formation y est intense et exige de la part de l’étudiant beaucoup de sérieux pour réussir le parcours.

En résumé, il existe plusieurs pistes d’études envisageables après avoir décroché un bac STI2D. Des formations de courte durée à la licence universitaire en passant par les écoles d’ingénieurs, l’offre de formation est large et diversifiée et il convient,  en fonction de son profil, d’étudier minutieusement chacune des possibilités d’orientation afin d’intégrer le parcours le plus pertinent.

Quelles opportunités de carrière après un bac STI2D ?

Un grand nombre de métiers sont accessibles après un baccalauréat STI2D. Mais au lieu de se pencher d’abord sur le choix du métier qu’il souhaite exercer demain, il serait plutôt judicieux pour l’étudiant de déterminer le secteur d’activité qui l’intéresse. Une fois cette étape franchie, il sera alors plus aisé pour lui de trouver l’ensemble des métiers qu’il renferme.

Cependant, de façon générale, un bac STI2D conduit vers les professions en lien avec la mécanique, l’informatique industriel, l’électronique, bâtiment et des travaux publics.

Close