Business Developer Manager : un métier, une carrière !

Business Developer Manager : un métier, une carrière !

Business Developer Manager : un métier, une carrière !

Dans un monde où la concurrence devient de plus en plus rude, les entreprises ont besoin de toutes les compétences utiles et nécessaires pour leur croissance et indispensables à l’acquisition de nouvelles parts de marché et de nouveaux clients. En d’autres termes, elles ont besoin, en plus des ressources techniques, des ressources humaines qualifiées pour rester pérennes. Toutefois, le personnel d’une entreprise n’est réellement productif que si l’ensemble des compétences est bien organisé et supervisé par un responsable qui jouera le rôle de meneur d’hommes pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Ce responsable peut être le Business Developer Manager, soit le responsable du développement de l'entreprise en version française. Profil très recherché aujourd'hui sur le marché, voici quelques formations qui conduisent au métier.

Business Developer Manager : quelle formation suivre ?

Pour devenir business developer manager, la voie la mieux indiquée reste une formation dédiée, c'est-à-dire le cycle manager en Business Development dans une école de commerce. C’est une formation qui dure deux années, dont l’accès à la première année (Manager 1) exige la validation d’un bac+3. Le Manager 2 est pour ceux qui ont réussi la première année du cursus.

Que ce soit pour le M1 ou le M2, l’admission exige la présentation d’un dossier de candidature, suivi d’un examen écrit et un entretien individuel ou collectif. Chaque candidat a droit à une réponse personnalisée les jours qui suivent l’entretien.

Qu’est-ce qui fait un bon Business Developer Manager ?

L’importance de son rôle dans une entreprise est indéniable. Le Business Developer Manager doit mettre en place des stratégies pour le long terme afin de faire prospérer les activités de l’entreprise. C'est pourquoi le candidat à ce poste doit posséder des qualités et compétences spécifiques.

Tout d'abord, il serait plus intéressant pour le candidat d'être diplômé d’école de commerce et dans une filière qui enseigne les techniques commerciales. Des compétences commerciales pointues sont requises et le candidat doit avoir côtoyé le secteur commercial ou marketing pour maîtriser les rouages dans les relations entre l’entreprise et ses clients. Il doit posséder également des qualités personnelles (le sens du relationnel, le goût du contact, le sens de la négociation, l’esprit d’équipe…) qui l'aiderons à bien mener ses actions pour étendre les activités de l’entreprise. La maîtrise des langues étrangères, notamment l'anglais, est essentielle.

Will

Laisser un Commentaire

Close