Quels sont métiers de la grande distribution qui recrutent en alternance ?

Quels sont métiers de la grande distribution qui recrutent en alternance ?

Quels sont métiers de la grande distribution qui recrutent en alternance ?

Pour les nombreux avantages qu’on lui connait (employabilité boostée, rémunération au cours du parcours…), la formule de l’alternance séduit davantage les étudiants… mais pas qu’eux. De nombreuses enseignes comme Auchan, Carrefour ou encore Leclerc, sont aujourd’hui très ouvertes à l’alternance pour recruter des jeunes prêts à l’emploi comme employés ou équipiers, au tout début de leur carrière.

Quel diplôme pour quel poste dans la grande distribution ?

Au niveau des embauches en alternance dans la grande distribution, les titulaires d’un CAP ou d’un bac pro dans les métiers de bouche (rayons boucherie, boulangerie, fromage, poissonnerie...) se taillent la part du lion. Puis, il y a aussi les BTS MUC et NRC qui sont aussi appréciés dans le domaine, mais dans des proportions moindres pour le bts tc.

Par ailleurs, un diplôme de niveau bac+3 en alternance ouvre les portes des postes de managers commerciaux alimentaire et non alimentaire. Cependant, les grandes enseignes misent davantage sur la licence professionnelle DistriSup commerce et distribution pour ce genre de postes. Directement opérationnels, les diplômés peuvent prétendre à un poste de directeur de magasin, après 4 à 5 années d’expérience.

Qui sont les grands recruteurs en alternance ?

Chaque année, les hypermarchés et supermarchés accueillent de milliers de personnes en alternance. Seulement en 2017, Carrefour offrait 5 500 contrats en alternance, du CAP au bac+5 et concernant une trentaine de métiers différents. En général, l’enseigne propose à 40% de ses alternants un CDI, après leur formation.

Le groupe Casino est un autre gros recruteur en alternance, avec environ 1 000 alternants accueillis dans ses 48 enseignes, dont 65 % environ apprennent les métiers de bouche et 35 % d'autres fonctions (magasins, support...). 80 % de ces alternants diplômés se voient proposer un CDI, après la validation du parcours. Monoprix arrive derrière avec environ 700 alternants formés par an. Toutes ces structures sont partenaires avec des CFA et le secteur utilise tous les deux types de contrat (apprentissage et professionnalisation). La majorité des diplômés reçoit une proposition d’embauche après l’alternance.

Will

Laisser un Commentaire

Close